Partager Retour à la liste

Communiqués et nouvelles

7 juillet 2010

 | Communiqués

Les artistes de la région sont à l’honneur à BORÉALIS!

(Trois-Rivières, le 7 juillet 2010) - La Corporation de développement culturel de Trois-Rivières est fière de vous dévoiler l’ensemble des artistes de la région impliqués à travers le projet Boréalis, centre d’histoire de l’industrie papetière. Désirant être une véritable vitrine de la multidisciplinarité artistique régionale, Boréalis s’est entouré de plusieurs artistes de renoms afin de raffiner ses expositions et de mettre en valeur ce patrimoine industriel historique!


L’artiste et l’œuvre du 1 % maintenant dévoilés
Ainsi, le contrat de l’œuvre adhérant à la politique d’intégration des arts à l’architecture du gouvernement du Québec se devant d’être insérée à la construction de Boréalis, a été octroyé sous jury, à l’artiste sculpteur Jean-Pierre Gaudreau. L’œuvre majeure de l’artiste trifluvien intitulée « Les îles du musée» sera donc intégrée à la rambarde vitrée de la terrasse de Boréalis sous le concept du mouvement de vagues suivant le parcours d’une rivière. L’œuvre constituée des matériaux tels le verre et l’aluminium, abordera ainsi les thématiques de l’eau, de la forêt et de l’aspect humain.


Des technologies originales pour BORÉALIS
C’est au vidéaste David Leblanc que Boréalis a confié le mandat de produire la vidéo corporative du lieu touristique. Cette vidéo reflètera le dynamisme de l’endroit et utilisera la technologie de pointe pour démontrer l’ensemble des facettes touristiques et attractives de l’établissement. Un concept original débutant par la reconstruction de l’évolution du chantier sur plus de onze mois de tournage sera intégré dès le début de cette vidéo. À voir absolument !


La tour d’observation de Boréalis sera, quant à elle, occupée par le projet multimédia de la vidéaste Carolane St-Pierre. Le concept utilisera des images récentes de tournages extérieurs et utilisera des captations vidéo de la démolition de l’ancienne C.I.P. (Canadian International Paper) en 2002. Le tout proposera une ambiance des plus poétiques et transcendantes afin d’accompagner le magnifique paysage.


De l’arbre à l’œuvre
La réutilisation d’un immense arbre issu du site de Boréalis, a permis à l’artiste-sculpteur Roger Gaudreau d’exécuter une œuvre qui sera positionnée sur la promenade avant de Boréalis. La transformation du tronc se fera par un travail minutieux, où le grillage sculpté représentera à la fois le tressage des filtres utilisés dans l’industrie, le tissu social ou industriel issus de l’histoire du lieu. Par la forme, centaines parties de l’œuvre suggéreront les tuyaux de la station de pompage. L’œuvre « Deltoïde du Saint-Maurice » révélera à la fois le savoir-faire et la patience de l’artiste / artisan.


De nouveaux personnages thématiques pour la section jeunesse de BORÉALIS
L’importante section jeunesse de BORÉALIS se dote de deux nouveaux personnages qui ont été créés afin de répondre aux différentes clientèles jeunesse visées par Boréalis. C’est donc sous les traits de crayons de l’artiste trifluvienne Sophie Guillemette, que la personnification de ces mascottes a pris forme ! Les deux personnages seront les têtes d’affiche du programme éducatif de Boréalis mais aussi des différentes activités familiales offertes.


Place à la magie des voûtes et au jeu théâtral!
Ce sont les services du comédien François Poisson qui ont été sélectionnés afin de mettre en scène la visite théâtrale de Boréalis. Celle-ci nous fait part des captivants récits de Tom Caribou, personnifié et créé par François Poisson lui-même. Cette activité proposera une épopée à travers les chantiers de bûcherons jusqu’aux quartiers ouvriers en passant par la drave de la rivière Saint-Maurice.


Les voûtes souterraines de Boréalis seront scénarisées et occupées par les effets sonores et audio-visuels du metteur en scène trifluvien Charles Guillemette. Avec l’apport du musicien Christian Laflamme aux ambiances sonores, Charles a mis sur pied un parcours unique et inusité. Un concept, qui par ses ambiances et ses vidéos, vous replongera à la belle époque de cette ancienne usine de filtration. Voulant respecter le fort potentiel historique mais aussi artistique de ce lieu, « Le parcours des oubliés » nous fera vivre une expérience hors du commun à travers des personnages issus d'une autre époque, des personnages oubliés dans ce lieu à caractère mythique et mystérieux. Émotions fortes garanties!


5 installations artistiques aériennes
Voulant présenter la thématique de l’industrie papetière selon un angle renouvelé et novateur, Boréalis a décidé de faire appel à Annie Pelletier, artiste en installations artistiques pour la réalisation de cinq œuvres aériennes qui prendront place dans une zone de l’exposition permanente « Racines et identité ». Les thématiques visées par ces installations couvriront le travail des draveurs, l’histoire du papier, l’industrialisation, la vie de quartier et la vie sociale, le tout en utilisant des objets issus du quotidien de l’époque tels l’habit d’un bûcheron et la gaffe de celui-ci!


-30-


Source : Marie-Michelle Barette
Responsable des communications – Boréalis

819 372-4641, poste 1620

mbarette@v3r.net

 

Version PDF