Partager Retour à la liste

Communiqués et nouvelles

29 janvier 2013

 | Communiqués

Générations, quand le papier est une histoire de famille

Générations, quand le papier est une histoire de famille

(Trois-Rivières, le 29 janvier 2013) – La Corporation de développement culturel de Trois-Rivières est fière de vous dévoiler le concept muséologique, l’image de marque et les partenaires de la prochaine exposition temporaire de Boréalis : GÉNÉRATIONS, quand le papier est une histoire de famille.

GÉNÉRATIONS jette un regard humain sur une industrie à travers une série de portraits générationnels. Suite à l’appel à la population lancé auprès de plusieurs régions québécoises en avril dernier, des témoignages uniques de 10 familles ont été captés par les vidéastes Simon Rodrigue et Jonathan Levert, et ce, sous la coordination de madame Élise-Laurence Pauzé-Guay, responsable des expositions à Boréalis. Ces récits, portés par des héros du quotidien et par des personnalités plus connues, lèvent le voile sur un passé de sueur et de labeur, mais aussi de fierté et de passion.

À travers cette quête, l’équipe de Boréalis a su recueillir les témoignages exceptionnels de grands bâtisseurs de l’industrie papetière québécoise tels que les KRUGER (Kruger inc.), les LEMAIRE (Papier Cascades inc.), les PERRON (Normick Perron inc.) et les PRICE (Abitibi-Price inc.). Six familles ouvrières seront aussi mises à l’avant-plan avec leurs récits plus grands que nature.  Au terme de l’aventure, cinq régions papetières québécoises ont été visitées : la Mauricie, l’Estrie, le Centre-du-Québec, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et l’Abitibi-Témiscamingue.


Une exposition trifluvienne
La grande particularité de cette exposition est que celle-ci est une réalisation entièrement trifluvienne! Pour la création de sa première exposition, Boréalis a su développer une signature particulière qui sera représentée sous une muséologie alliant le folklore traditionnel à un design très contemporain. C’est entre autres, la firme trifluvienne Acolyte, qui a récolté le mandat de création design graphique du projet. De plus, l’équipe de Boréalis a fait appel à 5 artistes de la région afin d’intégrer l’art visuel contemporain à cette nouvelle exposition. Ainsi, les artistes; Alejandra Basanes, Lynda Baril, Lorraine Beaulieu, Winji et Geneviève Baril ont interprété certaines thématiques reliées à GÉNÉRATIONS afin de produire leurs œuvres qui seront intégrées au concept.

 

Image de marque frappante et symbolique
En avant plan de l’image de marque de GÉNÉRATIONS trône une ribambelle de papier; un emblème qui a été transmis à travers bien des générations et encore présent aujourd’hui au sein des bricolages de nos tout-petits. Fidèle symbole de la famille, la ribambelle représente les générations de l’exposition. C’est ainsi que la firme Acolyte a présenté sont concept, un concept intemporel, illustratif, dynamique et surtout accrocheur pour l’œil! L’utilisation massive du contraste entre le noir et le blanc rappelle, entre autres, le mélange des classes sociales présentées au sein de l’exposition. Ce contraste appuie l’intemporalité des propos qui y sont tenus et met en lumière la complexité des sentiments éprouvés. Le jaune, quant à lui, représente la signalétique retrouvée en usine depuis des décennies. Sous la direction artistique de David Gélinas et coordonné par Martin Dugré, associé, et Emmanuelle Clément, chargée de projet, le design graphique de cette exposition sera sans aucun doute novateur et porteur pour tous.


GÉNÉRATIONS voyagera…
Grâce à une contribution du Programme d’aide aux musées (PAM) du ministère du Patrimoine canadien, l’exposition GÉNÉRATIONS voyagera dans l’est du Canada. Les premiers arrêts sont en Ontario ainsi qu’au Nouveau-Brunswick, provinces pour lesquelles le contenu muséologique sera adapté (interviews, familles, visuels et artefacts), ouvrant ainsi la porte à d’autres destinations à travers le Canada et outre-mer. La gestion de cette tournée se fait en collaboration avec le Centre de la nature et des sciences de Sherbrooke.


Avec cette action, Boréalis vient se positionner comme chef de file en matière de « patrimoine mémoriel » industriel au Québec.

Le Programme d'aide aux musées (PAM) appuie les établissements et les travailleurs du patrimoine dans le but de préserver et de présenter des collections patrimoniales. Le PAM offre une aide financière aux musées et aux établissements apparentés canadiens pour des projets visant à faciliter l’accès des Canadiens et des Canadiennes à notre patrimoine et favoriser la préservation du patrimoine culturel du Canada.

-30-

 

 

Source :Marie-Michelle Barette
Responsable des communications – Boréalis
819 372-4614, poste 1620
mbarette@v3r.net