Partager Retour à la liste

Communiqués et nouvelles

15 mars 2016

MÉMOIRES D’HOMMES|MÉMOIRES D’USINES

MÉMOIRES D’HOMMES|MÉMOIRES D’USINES

Dévoilement d’une publication de prestige signée Boréalis

 


(Trois-Rivières, le 15 mars 2016) – Boréalis, Centre d’histoire de l’industrie papetière, est très fier de dévoiler sa publication de prestige Mémoires d’hommes | Mémoires d’usines. Dans cet ouvrage magnifiquement illustré, plus de 78 photos d’archives, 24 témoignages inédits et 8 objets sont mis à l’honneur afin de mettre en valeur la richesse de notre patrimoine régional.


UNE PREMIÈRE PUBLICATION D’ENVERGURE

Notre démarche

Mémoires d’hommes | Mémoires d’usines est la première publication d’envergure réalisée par le musée Boréalis. Il se veut une porte ouverte sur un pan de l’histoire trifluvienne. Comme le mentionne Valérie Bourgeois, directrice de la diffusion du patrimoine et de Boréalis : « Nous voulions mettre en valeur les trésors issus de la collection de Boréalis, en vous les partageant. Bon nombre de photos que vous verrez dans le livre sont inédites. Elles proviennent des dizaines d’albums de familles que nos témoins ont bien voulu nous partager. Leur richesse est immense, car, sans cette intervention, elles auraient sombré dans l’oubli. »


La signature Boréalis
Depuis l’ouverture de Boréalis, l’équipe est motivée par la volonté de centrer l’humain au coeur de ses actions. Les différents projets réalisés par le musée au fil des années permettent de poser un regard différent sur l’industrie papetière, tout en générant des émotions fortes. Pensons à l’exposition Générations, quand le papier est une histoire de famille, qui a mis à l’honneur des familles importantes de l’industrie papetière ou, plus récemment, au parcours urbain Premier « shift», véritable retour dans les souvenirs d’anciens travailleurs. Ces projets démontrent bien l’importance de l’humain dans la démarche de Boréalis.

 

Depuis 2013, l’équipe de Boréalis travaille à développer une signature Boréalis. Cette signature, qui marie le moderne et l’ancien, permet la création de projets forts, générateurs d’émotions. Les produits signés Boréalis ont maintenant une identité propre au lieu, caractérisée par une volonté de surprendre et d’enrichir le quotidien de ses visiteurs. Toujours à la recherche d’idées novatrices, le musée souhaite développer davantage cette signature au cours des prochaines années.

 

Cette volonté de présenter l’histoire sous un angle plus actuel s’illustre à merveille dans le visuel du livre. Celui-ci présente des photos d’archives chargées d’histoire et de souvenirs sous un traitement moderne et épuré. Les lignes graphiques de l’ouvrage, pures et simples, permettent au lecteur de s’imprégner entièrement du propos qui lui est présenté.


Un livre – deux couvertures
Mémoires d’hommes | Mémoires d’usines aborde le sujet de l’industrie papetière sous deux angles différents : l’homme et l’usine. Afin de bien représenter le concept, le livre a été conçu avec deux couvertures. Cette publication peut donc se lire dans un sens comme dans l’autre, en commençant par les mémoires des hommes ou celles des usines. La section des hommes porte sur les métiers de bûcherons et de draveurs ainsi que sur les conditions de vie en usine. La section des usines, quant à elle, présente les quatre usines de papier de Trois-Rivières. On y découvre également les étapes nécessaires à la fabrication du papier. Élément de liaison entre les deux parties, un plan détachable de la CIP, anciennement le plus grand moulin à papier au monde, est inséré au centre de l’ouvrage.


DE BELLES COLLABORATIONS

Boréalis a su compter sur l’aide de plusieurs collaborateurs pour la création de cette publication. L’équipe de Boréalis a su s’entourer de professionnels compétents et intéressés par le projet. Boréalis souhaite remercier l’équipe d’Absolu pour la conception graphique de l’ouvrage, François Desaulniers pour ses services de consultant en édition, Julien Bougis et Laurence Gélinas pour la correction linguistique, Marjolaine Arcand pour la rédaction des textes, René Hardy pour sa rigueur dans la révision historique et HLN imprimerie, pour l’impression magnifique de cet ouvrage. Ces collaborations ont permis à ce livre de s’élever à un standard que nous croyons de grande qualité.

 

Ce livre n’aurait pu être possible sans la contribution exceptionnelle de nos témoins et donateurs. Toute l’équipe de Boréalis souhaite remercier les nombreuses personnes qui ont raconté leur histoire, leurs souvenirs et bons moments d’une époque pas si lointaine. Leurs témoignages a permis de rendre plus humain et plus vivant le contenu du livre. Ensuite, l’équipe remercie les nombreuses personnes qui nous ont permis d’utiliser leurs photos de familles. Celles-ci enrichissent notre collection et permettent à des projets, comme cette publication, de prendre vie.

 

Cette publication est rendue possible grâce à l’Entente de développement culturel qui lie le ministère de la Culture et des Communications, la Ville de Trois-Rivières et la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières.


DISTRIBUTION

La publication sera en vente dès aujourd’hui à la boutique du musée au coût de 24,95 $. D’ici les prochaines semaines, Mémoires d’hommes | Mémoires d’usines sera également disponible dans les bibliothèques de la ville. Soulignons que l’ouvrage intéresse déjà quelques points de vente externes.

 

SALON DU LIVRE

La Corporation de développement culturel de Trois-Rivières tiendra un kiosque lors du Salon du livre de Trois- Rivières de cette année. Différents ouvrages de la Corporation seront présentés, dont le livret Premier « shift » et la publication Mémoires d’hommes | Mémoires d’usines. Soyez des nôtres le samedi 19 mars pour la conférence de notre directrice Valérie Bourgeois et d'Émilie Papillon notre technicienne en recherche et collection, qui portera sur les racines industrielles de Trois-Rivières. C'est un rendez-vous!


-30-


Source :
Salomé Muckle-Poulin
Adjointe aux communications
819-372-4614, poste 5185
smuckle.poulin@v3r.net