Historique et mission

Mission

BORÉALIS est un lieu d’histoire et de mémoire qui aborde la trame sociale, économique et environnementale de l’industrie papetière au Québec, dans une perspective trifluvienne. Par le biais de ses expositions, de sa collection et de sa programmation, il œuvre à la sensibilisation des publics face aux patrimoines matériel et immatériel d’hier et d’aujourd’hui et provoque des réflexions sur les enjeux de demain.


 

Historique

Une grande saga industrielle

Depuis l'époque amérindienne, la position géographique de Trois-Rivières « à la croisée des cours d'eau dominants » fait de ce lieu un important poste d'échange et un endroit idéal pour le commerce. Forte de cet avantage, Trois-Rivières accueillera au milieu du 19e siècle plusieurs scieries, nouveau symbole de la prospérité économique mauricienne. S'ensuivra au 20e siècle l'arrivée de l'industrie des pâtes et papiers, propulsée par la demande sans cesse grandissante du papier journal. Cette histoire est notre histoire, à nous, Mauriciens et Mauriciennes. À travers BORÉALIS, ce sont ces quelques pages de notre mémoire collective qui seront mises en valeur. Dans un décor unique, les visiteurs auront le loisir de remonter le temps et de vivre l'épopée de l'industrie des pâtes et papiers. Ils seront ainsi mis en contact avec les principaux fleurons de notre identité : la rivière Saint-Maurice, la forêt et la grande industrie papetière.


Une désignation de la Commission des sites et monuments historiques du Canada

C'est le 3 août 2006 que le gouvernement du Canada a désigné l'Industrie des pâtes et papiers du Québec à titre d'Évènement historique national au Canada. La plaque commémorant cet évènement a été dévoilée au parc portuaire au mois de mai 2008. L'industrie des pâtes et papiers du Québec allait donc joindre les rangs des événements historiques nationaux du Canada comme l'arrivée de Jacques Cartier à Gaspé, la construction navale à Québec, le commerce des fourrures à Lachine, la Grande Paix de 1701 et l'arrivée des Ursulines à Trois-Rivières. Cet évènement historique national pourra désormais être interprété dans un lieu digne de son importance : BORÉALIS.


Un bâtiment chargé d'histoire

L'usine de filtration de la Canadian International Paper (CIP) a été construite au début des années 1920. Elle servait à l'époque à pomper, à filtrer et à entreposer l'eau qui alimentait quotidiennement la papeterie. Au milieu des années 50, elle pouvait traiter quotidiennement plus de 20 millions de gallons d'eau afin d'assurer la production des 1000 tonnes de papier journal par jour.


Au fil des ans, elle a conservé un degré élevé d'authenticité, puisque son architecture et ses mécanismes internes ont été préservés. Qui plus est, l'usine de filtration est, à ce jour, un des seuls bâtiments encore existants à pouvoir témoigner de la naissance des pâtes et papiers à Trois-Rivières. En 2006, elle a été désignée comme site du patrimoine par la Ville de Trois-Rivières.