Partager Retour à la liste

Communiqués et nouvelles

10 décembre 2015

Lancement de l’Espace mémoire et dévoilement des actions entreprises dans le cadre du 5e anniversaire de Boréalis

BORÉALIS : GARDIEN DE MÉMOIRES

Lancement de l’Espace mémoire et dévoilement des actions entreprises 

dans le cadre du 5e anniversaire de Boréalis


(Trois-Rivières, le 10 décembre 2015) – Boréalis, Centre d’histoire de l’industrie papetière est fier de procéder au lancement de l’Espace mémoire et de dévoiler trois projets qui mettront en valeur sa collection. Initiés dans le cadre des festivités entourant le 5e anniversaire, ceux-ci permettront de conserver, transmettre et faire vivre la mémoire des travailleurs qui ont toujours été au coeur des activités du musée.


CONSERVER, TRANSMETTRE ET FAIRE VIVRE LA MÉMOIRE…

Trop souvent, le récit oral industriel se perd, car il est jugé peu important. Les anecdotes et les histoires de centaines de travailleurs sombrent dans l’oubli, comme si, à l’arrêt des machines et des coups de hache, la mémoire s’arrêtait elle aussi. Pourtant, la présence de l’industrie des pâtes et papiers a teinté la mémoire collective trifluvienne et se doit d’être racontée.


L’Espace mémoire – Un lieu de diffusion
Au coeur de l’exposition permanente du musée, l’Espace mémoire présentera, sous forme de court métrage documentaire, les différents témoignages qu’a accumulés Boréalis au fil des ans. Chaque année, un thème différent sera proposé aux visiteurs. Pour commencer la série, Boréalis aborde le sujet de l’arrêt de la drave, avec le court métrage Mémoires de draveurs.


Dernière rivière ayant connue la drave au Québec, la rivière Saint-Maurice a vu cesser de flotter les billots de bois – qu’on surnommait « pitounes » – en 1995. Cet arrêt a grandement touché la région. Mémoires de draveurs raconte, par le biais de témoignages authentiques issus de notre collection, les répercussions

qu’a eues cet arrêt sur ceux qui l’ont vécu de près.


Les Journées mémoires – Des rencontres uniques
Deux Journées mémoires seront proposées à Boréalis au cours de la prochaine année. Lors de leur passage, les visiteurs auront la chance de s’entretenir avec nos «porteurs de mémoire », sous forme d’une causerie, animée par la directrice du musée. Nous offrirons aussi une visite spéciale du musée en compagnie d'anciens travailleurs, lesquels personnaliseront le parcours de leurs anecdotes. Des objets inédits de la collection seront également présentés.


La première journée, qui aura lieu au mois d’avril, se fera en compagnie d’anciens bûcherons et draveurs et celle de cet été mettra en vedette d'anciens papetiers.


Mémoires d’hommes, mémoires d’usine – La publication
Toujours pour souligner les 5 ans du musée, un livre sur l’histoire des pâtes et papiers à Trois-Rivières sera lancé par Boréalis à l’hiver 2016. Dans cette publication, de nombreuses photos inédites de la collection du musée ainsi que des témoignages seront mis à l’honneur. Sous le thème Mémoires d’hommes, mémoires d’usine, les lecteurs découvriront le quotidien des bûcherons, draveurs et papetiers, mais aussi les dessous de l’usine et ses secrets.


Mémoire d’ouvriers – Une exposition
Pour conclure les festivités, Boréalis proposera une exposition de photographies inédites, issues de sa collection où la mémoire des anciens de la C.I.P. sera mise à contribution. Dans l’esprit de « la C.I.P. vue par ses anciens », cet héritage mémoriel sera présenté tout l’été.


-30-

Source :
Salomé Muckle-Poulin
Adjointe aux communications
819-372-4614, poste 5185
smuckle.poulin@v3r.net