Partager Retour à la liste

Communiqués et nouvelles

20 septembre 2011

 | Communiqués

Mission accomplie : Des résultats au-delà des objectifs!

(Trois-Rivières, le 20 septembre 2011) – La Corporation de développement culturel de Trois-Rivières est fière de vous communiquer le bilan de la première année d’opération de BORÉALIS, centre d’histoire de l’industrie papetière. Il y a maintenant un an, BORÉALIS ouvrait ses portes au grand public en offrant à la population trifluvienne et touristique un nouvel attrait majeur pour la ville de Trois-Rivières! Véritable succès, c’est près de 32 000 personnes qui ont été séduites par le musée et par la beauté du site depuis septembre 2010.


Rappelons que Boréalis est le plus important projet de mise en valeur du patrimoine industriel des dix dernières années au Québec et qu’il a permis le sauvetage de l’usine de filtration de la Canadian International Paper, seul bâtiment ayant survécu au démantèlement du site industriel au début des années 2000.


Un attrait touristique majeur pour la Ville et la région !
Un des premiers objectifs de Boréalis était de se positionner comme attrait touristique majeur pour la région dès la première année. En ce sens, les objectifs d’achalandage fixés par l’équipe étaient très élevés. Estimés à 24 000 visiteurs, ceux-ci ont été largement dépassés. Au terme de sa première année d’opération, 31 863 visiteurs ont fréquenté le musée, soit, respectivement 12 065 visiteurs du 7 septembre au 31 décembre 2010 et 19 798 personnes du 1er janvier au 7 septembre 2011. Un dépassement de 34 % par rapport aux estimations initiales.


Avec ce succès, nul doute que Boréalis a maintenant sa place parmi le paysage culturel et touristique de la région.


Profil de la clientèle
La clientèle individuelle (régionale et touristique) représente près de 44 % de l’achalandage du musée, alors que les groupes représentent 20 %. La terrasse a, quant à elle, attiré près de 10 % de l’achalandage, tandis que la programmation et les événements spéciaux en ont attiré 20 %. Enfin, les services de location de salle représentent 6 % des entrées au musée.


L’achalandage mensuel a atteint son plus haut sommet au mois août 2011 avec à lui seul, 5 475 visiteurs ! Plusieurs départs de visites – au nombre de 13 – ont d’ailleurs affiché « complet », poussant l’équipe à trouver rapidement des alternatives à ce « beau » problème.


Donnée intéressante, les visiteurs de Boréalis sont de grands consommateurs de lieux culturels puisque 60 % d’entre eux ont visité d’autres institutions de nature muséale au courant de la dernière année. Autres données, 40% des visiteurs sont venus accompagnés de leurs conjoints alors que 38 % d’entre eux sont venus en famille. Ceci vient confirmer le positionnement « famille » du musée ! Les visiteurs provenant de la Mauricie s’élèvent à 39 % alors que la clientèle touristique représente 61 % des entrées. Ceci démontre le réel pouvoir d’attractivité du musée en tant que produit d’appel pour Trois-Rivières et la région. Boréalis réalise donc un véritable tour de force pour une première année d’opération.


Une campagne médiatique qui porte fruits
Ce pouvoir d’attractivité s’explique en partie par une forte présence médiatique cet été. En collaboration avec Tourisme Mauricie et Tourisme Trois-Rivières, Boréalis était présent sur la scène nationale avec notamment ses publicités télévisuelles originales (produites par David Leblanc), sa campagne d’affichage majeure et sa participation aux principales publications touristiques. L’ensemble de ces actions a permis à Boréalis de se doter d’une notoriété et d’être présent dans le paysage touristique québécois.


La terrasse de Boréalis, une heureuse surprise !
Générant un achalandage de 2 705 personnes, la terrasse de Boréalis a été un véritable succès ! Le Bistro Aux Confluents qui se veut « sans prétention mais débordant de saveur », a largement dépassé les objectifs de fréquentation durant la saison estivale. « Nous nous attendions à ce que la clientèle touristique utilise les services du bistro. Ce qui nous a surpris, c’est de voir, semaine après semaine, des groupes d’employés de bureau réserver pour le dîner » explique Valérie Bourgeois, directrice. À cet effet, des changements seront amenés dès l’été prochain afin de mieux servir cette clientèle.


Au-delà des chiffres... une fierté régionale
Au-delà du succès d’achalandage, Boréalis est un bel exemple de dépassement et de réussite. Il a su mettre en valeur des artistes d’ici, favorisé la création de plus de vingt- cinq emplois permanents et temporaires et il a surtout fait naître une fierté régionale autour du projet. En tant que canal privilégié du patrimoine d’ici, Boréalis se porte garant d’une culture ouvrière aujourd’hui mise en valeur.


Objectifs pour 2012
BORÉALIS s’inscrit dorénavant comme un incontournable de l’offre culturel de la région. Afin de maintenir cette notoriété, il continuera d’offrir à la clientèle régionale une programmation hivernale et estivale complète. De plus, Boréalis entend s’associer de nouveau avec des organismes locaux et attraits culturels de la région afin de promouvoir la destination sur les marchés extérieurs afin d’augmenter la fréquentation touristique.


-30-


Source : Marie-Michelle Barette
Responsable des communications – Boréalis
819 372-4641, poste 1620
mbarette@v3r.net

 

Version PDF